• Garde robe de mister A. partie 1/2

    Au mois d'août j'ai commencé à penser à la garde robe automne-hiver de mon grand. Vu la vitesse à laquelle il pousse, je n'avais pas besoin de me poser la question de ce qui lui irait encore ou non à la rentrée. J'ai donc décidé de lui coudre quelques pièces pour la saison à venir. Il y a en tout 2 jeans, 1 gilet, 2 sweats, 2 tee-shirt manches longues et un pyjama. J'aurais bien rajouté 2 autres tee-shirts manches longues mais il a demandé à en avoir du commerce également. Pas de souci, je m'estime déjà bien heureuse de pouvoir continuer à coudre pour lui. Il reste en suspens une chemise, j'avais eu un rapide accord de principe- entre deux portes- mais maintenant je préfère valider tranquillement avec lui avant de commencer un projet. A suivre donc.

    On commence par le premier sweat, choisi et cousu sans lui. Il s'agit du sweat "Edited Icons" du Ottobre 4/2016, en 164cm (comme pour moi... !). Il est coupé dans un molleton des coupons de St Pierre, les bas de manches, l'encolure et le bas de sweat sont eux coupés dans les chutes du trio Trop Top de ses soeurs et moi. Pour les couleurs et la forme, il n'y a pas eu de souci, le gris et les manches raglans sont ado-compatible.  70% du sweat est donc validé. Néanmoins...

    Néanmoins, lors de l'essayage par le jeune homme, deux points ont été déclarés clairement perfectibles (mais non rhédibitoires quand même...) : d'une part le triangle à l'encolure ne lui plaît pas et d'autre part ladite encolure est -je cite- "trop collée au cou". Pour le triangle je lui ai proposé de le découdre en expliquant quand même qu'il y avait un risque que ca laisse des marques sur le tissu puisque l'appliqué est fixé par un zig-zag serré. Il a décidé de le garder et de le faire enlever si vraiment il ne trouvait pas ca portable. A suivre... Pour l'encolure, c'est un problème récurrent pour lui : les encolures standards sont toujours trop proches du cou à son goût. Pourtant celle-ci n'est pas particulièrement serrée et vous pouvez même constater qu'elle baille un peu... J'aurais peut-être du lui faire une encolure rabattue plutôt que relevée...

    De ces points de détails, nous savons lui et moi que ce sweat sera porté "par défaut", c'est-à-dire quand il n'y aura plus que lui ou un autre mal-aimé dans le placard. Demi-réussite donc !

    Au passage, autre point relevé par mister A : "Ah oui, aux manches, ya des coutures comme ya que toi qui les fais". On parle donc des surpiqûres sur les raglans ou au bas de manches. J'ai initalement pris cette remarque pour une critique négative puis en en rediscutant avec lui une autre fois, il s'avère que c'est vraiment juste une constatation, il n'en voit pas sur les vêtements du commerce (ca existe, bien sûr, mais pas dans son référentiel actuel). Donc ca ne voulait pas dire qu'il n'aimait pas mais que cela faisait partie des points de détails qui, pour lui,  différencient ce que je couds du prêt-à-porter. Il dit d'ailleurs que mes vêtements sont "plus pleins de détails" et de finitions que les autres. Intéressant... Je suis plutôt contente qu'il ait cette image du "détails" et de la valeur ajoutée du fait-main à son âge.  Retour au sweat avec la suite des photos :

    Là on s'apercoit que le col baille un peu. On voit aussi le flex (ID-transfert) , image issue du web, numérisée rapidement sans passage par l'ordi grâce à la scan'n cut, imprimée tout aussi vite et collée dans la foulée (... du joueur de rugby..) (ok, je sors...)

    "Mouais... ca ira !"

    Ensuite, on passe au gilet à capuche, l'incontournable de sa garde robe. Du molleton et une capuche, c'est le cahier des charges de base de mon collégien. Ce gilet est donc cousu dans un molleton "taupe imprimé plumes" très épais de chez tissus-price.com. J'ai été un peu surprise du choix du jeune homme pour ce motif mais il m'a confirmé après couture qu'il lui plaisait, c'est le principal. La capuche n'est pas doublée comme le prévoit le patron, l'intérieur est tellement épais et doux que mister A. a préféré la garder comme cela. J'ai donc juste fait un ourlet rapporté avec une bande de jersey blanc le long de l'ouverture. Les poignets et bas de gilet sont d'ailleurs découpés dans ce même jersey  (coupons de St Pierre). Le modèle est initalement le "Multipocket" du  Ottobre 4/2016. Il a été bien simplifié puisque j'ai enlevé les poches et coupé les devants et dos sans empiècement pour obtenir ce gilet tout simple. Je regrette juste de ne pas avoir ajouté de poches dans les coutures latérales, mister A les a cherché à l'essayage. je lui ai proposé de les rajouter, il a décliné mais je garde l'info pour la prochaine fois.

    Coté montage, je n'ai pas vraiment suivi les instructions, entre autres à cause de la capuche non doublée et j'ai fait selon mon inspiration. Ce n'était pas forcément une heureuse idée. Je ne suis pas complétement satisfaite puisque la fermeture éclair gondole un peu, les finitions au raccord fermeture éclair -bas de gilet sont plutôt moches sur l'envers et pas terribles sur l'endroit... Mais comme le gilet a été porté le surlendemain des photos, ca compense largement mon ressenti de "bof".

    Content quand même, ca se voit, non ?

    Déshabillage pour passer au premier tee-shirt manches longues...

    Forte de mon expérience sur le sweat présenté ci-dessus, j'ai choisi un patron de pull dont j'ai creusé l'encolure d'environ un bon centimètre et demi pour assurer une encolure suffisamment profonde pour mon collégien. Il s'agit du "No Fuss " du ottobre 1/2016. Il est lui aussi coupé en 164cm dans un jersey des coupons de St Pierre. J'ai cousu en appliqué un morceau de jersey impression numérique -acheté il y a un an chez rijstextiles.com- en cousant 2-3 mm du bord et en laissant le bord à cru. Je n'étais pas convaincue que cette fintion conviendrait à mon grand mais le "Waouh, il est trop beau en fait" a levé tous les doutes. Je suis contente, j'ai particulièrement bien réussi mon encolure et elle est à la bonne profondeur. C'est une consécration ce tee-shirt !

    Avec cette dernière photo, la transition est toute trouvée vers le jean. Au mois d'août encore je lui avais cousu un jean qui est un peu large à son goût (mais qui lui plait quand même, ouf...). En effet j'ai pris soin de ne pas choisir un jean trop serré en bas parce que mister A m'avait dit plusieurs fois qu'il n'aimait pas. Et moi j'avais bien retenu. Sauf que c'est comme dans la pub des lunettiers : "ca c'était avant"... avant cette dernière année de collège, avant la tendance des jeans slims retournés sur les chevilles... Soit... J'ai donc proposé un autre modèle (moi qui espérais me passer de la corvée de recopiage, j'ai été quitte pour m'y recoller...), Il s'agit ici du  "Never Never Land" du 6/2015 (Ottobre toujours, en 164 toujours) pour lequel mon grand a dit oui après un coup d'oeil rapide.

    Coté tissu, il voulait un jean clair. J'ai commandé une première fois mais le tissu recu était vraiment trop fin (c'est là où je lui ai proposé de le reconvertir en chemise et où il a dit oui... c'est cette même chemise que je veux revalider avec lui). Il y a donc eu une autre commande, chez tissuprice.com (en même temps que les sweats) pour ce tissu là. Coté technique, aucun problème, la braguette est maintenant montée tranquillement grâce au tuto du Ginger (je ne remercierais jamais assez La Cabane d'Elilou sur ce coup là...).

    Au niveau du bas des jambes le pantalon était trop large au premier essayage. J'ai donc tout rebati à 2cm de la couture. Mais ce coup-ci le pied ne passait plus... Au final j'ai enlevé 1,2cm en bas et réparti ce que j'ai enlevé jusqu'au milieu de la cuisse. Mister A. est content et a en plus apprécié de nouveau le mérite du fait maison "mais c'est chouette quand on peut ajuster comme on veut ! ". " Oui mon grand c'est un peu le principe du sur-mesure en fait...".

    Retour d'expérience de ce jean : quand on coud un jean près du corps, il faut prendre un tissu extensible... Quel scoop... ! Evidemment. C'est pas comme si j'avais ca dans la tête depuis 4-5 semaines en pensant à mon futur Safran... No comment...

    Le jean avait initalement des poches à l'arrière mais l'ado les a jugées "moches", "Tu ne m'avais pas dit qu'elles étaient comme ca maman"...  "Ben je t'ai montré le dessin" "Ah oui mais  tu m'as pas précisé...  s'il faut regarder tous les détails aussi "... Ah... "Ok, je te les découds". J'ai gardé une photo pour mémoire du travail fait !

    Garde robe de mister A. partie 1/2

    Pendant que je décousais j'ai eu un gros moment de doute pour la suite car l'empiècement arrière n'est pas vraiment conventionnel puisqu'il est arrondi sur les cotés et passepoilé en plus (le passepoil est une bande de jean repliée sur elle même,  on le voit à peine je l'accorde !). Allait-il convenir.... ? Oui !Ouf... Sans les poches le jean a été validé.

    Rien à redire sur cette braguette. Fierté !

    Voilà pour cette longue partie 1. Il reste un pyjama, unjean, un sweat et un tee-shirt manches longues pour le prochain post. Je vous y retrouve bientôt ?

    Merken

    Merken

    Merken

    Merken

    Merken

    Merken

    « Dressing d'été, le rattrapageGarde robe de mister A. partie 2/2 »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Octobre 2016 à 14:27

    Superbes toutes ces pièces ! Tu as vraiment bien bossé !!!

    2
    Lundi 24 Octobre 2016 à 14:29

    Que de jolies choses! Je suis fan du tish rouge, je pensais à un transfert ou un truc du genre c'est top!
    Pour le gilet à capuche j'étais un peu sceptique aussi sur l'imprimé mais il est top et si ton grand aime c'est bien le principal!!
    Et ta braguette est juste canon!!!!!

    3
    Loulou et compagnie
    Lundi 24 Octobre 2016 à 14:46
    Superbes cousettes. Gros coup de cœur pour le t-shirt rouge
    4
    Lundi 24 Octobre 2016 à 15:14

    Waouhhhhhh quelle productivité Marick! Il est drôlement gâté ton grand. Je préfère ne pas montrer cet article à ma grande, sinon je vais devoir te copier pour le teeshirt "London"... Vraiment magnifique. Bravo pour toutes ces chouettes réalisations.

    5
    Lundi 24 Octobre 2016 à 15:16

    Encore du beau boulot ! Rhabillé pour l'hiver ;-)

    6
    Lundi 24 Octobre 2016 à 15:23

    Wahouuuuuu superbe tout ça et en plus validé par ton fils, c'est le top.

    Moi aussi j'aime bien la déco du tee shirt yes

    7
    Lundi 24 Octobre 2016 à 15:45

    un beau début de garde-robe !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    lison
    Lundi 24 Octobre 2016 à 16:48

    j'ai du mal à coudre pour mes garçons !! tant pis pour mois car c'est vraiment top ce que tu as fait ! 

    9
    lison
    Lundi 24 Octobre 2016 à 16:48

    ... moi sans S c'est mieux ;) foutu correcteur 

    10
    totoche
    Lundi 24 Octobre 2016 à 22:06
    totoche

    Je comprends ton grand, j'en ai 2 comme lui à la maison. Le tien se laisse prendre en photo et accepte tes coutures au moins. Les miens plus trop. ll porte très bien tes oeuvres, bravo à toi. 

     

    11
    Lundi 24 Octobre 2016 à 23:35
    Ahhude

    Force est de constater que tu as encore assuré! Les sweats et le jean sont sympas... et je suis bluffée par le tee-shirt rouge. J'adore!

    12
    mape
    Mercredi 26 Octobre 2016 à 17:36

    Quel boulot!! Et il accepte de les porter? J'avais dans l'idée que l'ado, fille comme garçon, refusait les cousettes de leurs mamans. Comme quoi, le tien sera bien habillé, et plus malin que les autres certainement. 

    13
    smichkine
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 07:49
    smichkine

    quel beau jeune homme dans de beaux vêtements ! c'est super de pouvoir continuer à coudre pour lui

    14
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 14:59

    Pfiou, tu es trop forte, toutes les fringues de ton jeune homme sont tops. Un grand bravo !

    15
    Mercredi 22 Mars à 16:28

    Chouette garde-robe, et bravo pour la braguette ! Tu maîtrises carrément !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :