• Les cadres de ma cuisine.

    Bonjour à vous visiteurs, et bienvenue aujourd'hui dans ma cuisine.

    Ou presque... Voilà 5 cadres que j'ai faits pour remplir un peu les murs de la cuisine. Oui j'aime tout ce qui est dessus. Commencons par le salé :

    L'image parle d'elle même, c'est un petit boitage qui contient des pâtes, des vraies, pour entourer l'image. Les hausses sont en balsa, ca se coupe bien et c'est tout léger. Les hausses tiennent entre elles par de la colle, tout simplement (d'où l'importance du faible poids). La baguette est toute simple, en bois.

    Des pâtes en image, et en vrai !

    Le fromage.... J'aime. Beaucoup ! Mais ce n'est pas le sujet du post. Ici on a des biseaux imbriqués. C'est trés pratique pour utiliser les chutes de cartons bois vu qu'on ne travaille pas sur toute la surface du cadre. Les biseaux sont des biseaux droits (à 90° donc) et les passe-partout sont décalés d'environ 2mm pour laisser voir la couleur du biseau. Baguette grise, à section rectangulaire et avec un petit liseré noir qui rappelle bien -je trouve- les biseaux imbriqués.

    Miam ! Du fromage !

    Pour accompagner tout cela, rien ne vaut un bon verre de vin (à consommer avec... plaisir surtout !). Ici le biseau est inversé, c'est à dire que l'image est sur le dessus du biseau et non pas, comme traditionnellement, dessous. Fond noir parce que ca met bien valeur le bordeaux, Les réhausses latérales donnent l'épaisseur nécessaire pour accueillir les boucons en liège. Elles sont en carton plume d'un cm d'épaisseur, recouvertes de papier bordeaux et blanc. Et j'ai eu de la chance avec la baguette, elle ne jure pas avec le ton de la réhausse, c'e qui est assez rare quand les deux couleurs sont si proches et côte à côte.

    Une bouteille en cadre...

    Pour la fin du repas, rien ne vaut un bon chocolat. Noir pour moi. Le biseau est classique, à 45°, recouvert avec du papier blanc. Ce qui fait l'originalité c'est le carton ondulé du passe-partout. Ca donne un peu de fantaisie et j'aimais bien l'idée de rappeler le coté "emballage" autour du chocolat. Un petit filet marron entre le passe-partout et le biseau, pour réhausser le contraste et hop, prêt à boire ! La baguette, "bambou marron" est classique, dans le sens où elle existe dans de nombreuses couleurs et que je l'ai sur d'autres cadres chez moi.

    Le dessert

    Un peu plus tard dans l'après-midi, on se retrouve autour d'un thé à la menthe. Dorures et ouvrages plus travaillés sont de rigueur. Donc on travaille... sur les coins. Les biseaux des coins sont rentrants et sortants, ca a été un vrai bonheur à découper !

    L'heure du thé

    un pti zoom sur l'un de ses angles :

    Zooem sur l'angle du thé...

    Heureusement que j'ai choisi de dorer les biseaux. Ca ne pardonne pas à la découpe, il faut que ce soit parfait, mais c'était beaucoup moins long que s'il y avait fallu les habiller !

    Alors ? Croyez vous qu'il fait bon manger chez moi ?

    « Et voilà le sautoir donc !Collier boules »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Ensolelhada
    Samedi 11 Janvier 2014 à 14:33

    Bravo pour votre travail, je sais trop bien le temps et la patience que cela demande, j'ai fait de l'encadrement pendant trois ans dans un atelier avec un super prof. Cela me rend service pour encadrer mes pastels secs.
    Bonne continuation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :